L’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux célèbre le travail bénévole de Gary Vander Vies à promouvoir et à faire grandir le boccia

Ottawa (Ontario), 20 novembre 20 – L’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC) est heureuse d’annoncer que le bénévole de longue date en boccia Gary Vander Vies est un nouveau membre au temple de la renommée de l’ACSPC.

Inauguré en 2005, le temple de la renommée de l’ACSPC reconnaît et honore les athlètes, entraîneurs, officiels, bâtisseurs et équipes de l’ACSPC qui ont cumulé des réalisations extraordinaires dans leur sport, au Canada ou au niveau mondial.

Les personnes intronisées dans la catégorie des officiels ont démontré un leadership exceptionnel dans l’accomplissement de leur tâche. De plus, elles ont contribué au développement et à l’avancement du sport sur les scènes locales, provinciales, nationales et/ou internationales.

« L’intronisation de Gary au temple de la renommée de l’ACSPC est bien méritée », déclare Sharon Martin, présidente de l’ACSPC. « Son intégrité et son engagement envers l’esprit sportif à tous les niveaux de compétition sont bien connus. Gary est une locomotive qui tire le sport du boccia au Canada et nous sommes très choyés d’avoir un bénévole de ce calibre dans notre sport. »

Gary et son fils Josh ont été initiés au boccia en 1996 au Pathways Health Centre for Children and Youth de Sarnia, en Ontario, alors qu’ils faisaient partie du club local, les Red Hots de Sarnia (aujourd’hui connu sous le nom de Sports for the Disabled – Lambton) et leur enthousiasme envers le boccia est demeuré le même depuis ce temps.

Actif depuis plus de 20 ans – et il l’est encore – Gary a occupé plusieurs postes pour soutenir le boccia, que ce soit celui d’assistant sportif pour Josh, celui d’arbitre ou d’arbitre en chef, tant à des compétitions locales qu’internationales, et aussi celui de délégué technique à des tournois provinciaux et nationaux. Pendant toutes ces années, Gary a aussi joué un rôle dans le développement et la formation des arbitres en plus d’amener plusieurs idées et concepts qui sont aujourd’hui utilisés tant au Canada qu’à l’international.

« J’aimerais remercier le comité des mises en nomination pour ce prix, a soutenu Gary. Ma famille et moi avons eu tellement de belles expériences dans le boccia et nous sommes extrêmement reconnaissants d’avoir été initiés à ce sport. Être reconnu par le temple de la renommée de l’ACSPC est un grand honneur et c’est quelque chose qui a une grande valeur à mes yeux. J’ai pleinement aimé le sport du boccia et je suis enthousiaste de voir que ma participation à ce sport a eu un impact positif dans son évolution au Canada comme à l’étranger, permettant ainsi de créer de nouvelles possibilités pour un incroyable groupe d’athlètes. »

Gary est actuellement le président du comité des compétitions et règlements de la fédération internationale de boccia (BISFed). Il occupe aussi le poste de président du Conseil du boccia du Canada et est membre du conseil d’administration de l’ACSPC. Son travail dans ces différents mandats l’a amené à voyager en Australie, en Chine, au Mexique, au Portugal, en Afrique du Sud, au Royaume-Uni, aux États-Unis au aussi un peu partout au Canada.

-30-

À propos de l’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux

Nous nous efforçons, en collaboration avec nos partenaires, de faire en sorte qu’un nombre de plus en plus élevé de Canadiennes et de Canadiens ayant une paralysie cérébrale ou un handicap connexe pratiquent un sport ou une activité physique, tout en pilotant, développant et favorisant l’essor du boccia au niveau local afin de produire des champions du monde et paralympiques. Pour plus d’information à propos de l’ACSPC, visitez le http://bocciacanada.ca/fr/.

À propos du boccia

Le boccia est un sport paralympique dont la précision et la stratégie ressemblent au boulingrin ou au curling et qui est joué par des athlètes qui ont la paralysie cérébrale, la dystrophie musculaire ou autres limitations semblables. Il s’agit d’un des deux sports paralympiques qui n’a pas d’équivalent aux Jeux olympiques. Les athlètes concourent dans des classes qui sont basées sur leur niveau et leur type de limitation.

Contact média:
Jennifer Larson, responsable des programmes
Cellulaire: 613-890-5101
Courriel: jlarson@bocciacanada.ca

L’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux célèbre le travail bénévole de Gary Vander Vies à promouvoir et à faire grandir le boccia