Gary Longhi

Gary Longhi

La vie du Montréalais Gary Longhi a été chamboulée le 11 août 1983 alors qu’il était impliqué dans un accident de motocyclette à l’âge de 19 ans. Il est demeuré dans un coma pendant trois mois. Après une longue période de réhabilitation, le jeune homme natif d’Italie a commencé à pratiquer le cyclisme en 1985. Il décrochait sa première médaille paralympique aux Jeux de Barcelone : une médaille d’argent au 5km individuel, sélection selon le temps. Cependant, son meilleur rendement devait se concrétiser à Atlanta en 1996, alors qu’il se méritait le titre paralympique dans l’épreuve individuelle, sélection selon le temps, en plus d’une médaille de bronze dans la course sur route. En plus de ses performances lors des Jeux paralympiques, Gary Longhi était une figure dominante dans sa catégorie (infirmité motrice cérébrale – CP4) au cours de sa carrière et se méritant de nombreux titres et de nombreuses médailles dans les compétitions nationales et internationales.

Ce qui caractérise Gary Longhi parmi tous les autres athlètes, olympiens ou paralympiens, c’est son sens d’humour. Si vous ajoutez à cela sa jovialité et sa gentillesse, il n’est pas surprenant de constater que les personnes qui le connaissent le trouvent remarquable et apprécie ses efforts. En 2000, il recevrait l’un des plus grands honneurs pour un athlète, soit sa sélection en tant que porte étendard pour l’Équipe canadienne durant les cérémonies d’ouvertures des Jeux paralympiques à Sydney.

retour au Temple de la renommée